Comme si de rien n’était

14 novembre 2015
rue serpenoise, Metz

Artistes invités :
Régis Flandrin, Marine Froeliger, Christoff Holsramm,
Hélène Humbert, Caroline Massart, Audrey Potrat, Daniel Trieu et Hugo Chaure

Cette exposition s’est déroulée dans un vieil appartement spacieux, bas de
plafond, biscornu et moquetté.

Ce lieu remarquablement quelconque a accueilli des dessins et peintures et des
installations qui ont su bouleverser le quotidien de cet appartement, « comme si de rien n’était ».

Devant composer sur le thème du voisinage et de la discrétion, les artistes ont
usés de leurs différents savoir-faire afin de rendre ce lieu unique le temps d’un weekend.

Ainsi si certain on préféré revoir la décoration des murs par la réalisation d’une fresque, d’autres ont préféré jouer sur les codes de l’espionnage avec l’utilisation d’installations sonores.

Atelier, nichettes, couloir et salon, tout l’appartement fut donc travesti en galerie d’art.


As if nothing changed

14th november 2015
rue serpenoise, Metz

Artists :
Régis Flandrin, Marine Froelinger, Christoff Holsramm, Hélène Humbert, Caroline Massart, Audrey Potrat, Daniel Trieu et Hugo Chaure

This exhibition took place in an old and spacious apartment, crooked and
carpeted, with a low ceiling. This remarkably ordinary place welcomed
drawings, paintings and installations which affected deeply the everyday life
of this apartment  « as if nothing changed ».

Thus some artists preferred to redecorate the wall by creating a fresco, while
others preferred to play with the espionage codes through the medium of
acoustic installations.  From the studio to living room, from corridor to
closet – the whole flat was turned into an art gallery.